La vie de l’institut

La vie de l’institut
Hervé Dechet-Fileté

Un jour, Nikola Estula loupa une expérience près de Rouen à cause d’un taxi Polonais qui lui fit boire une vodka Japonaise trop rapidement.

NikolaEstula500
A cet endroit le polonais, contruisit d’abord un bungalow, puis Il acheta du bois chez Jules Auvard et contruisît les premiers mur d’un petit laboratoire.

Institut_1937

Près d’un aéroport, l’institut s’est alors développé dans un contexte parfois difficile.

buildingCambouis

Nos travaux
Georges Profond
 

 
 
previous next
X