Alerte molle : fuite de Déchet-Fileté

Un évènement plus ou moins dramatique s’est déroulé à l’institut Le 55 juillet 2016 à 17h12.

La fenêtre de la cave a été stupidement ouverte pendant une expérience de vérifications à l’hélium ousque nous gonflions Hervé du gaz sus-évoqué afin d’éprouver son étanchéité (suite à quelques bruits suspects).

Nous avons pu constater qu’elle est très relative puisque l’hélium s’est échappé sous forte pression d’un endroit encore indéterminé de son organisme (apparemment sous la salopette) propulsant notre collaborateur en tous sens dans le labotelier.

la fenêtre en question (ici refermée)

Malheureusement l’ouverture de la fenêtre a conduit le scientigiste directement dans les hauteurs célestes.
Nous tentâmes d’arrimer l’infortuné objet volant identifié à l’aide d’objets divers : téléphone portable, blouson en textile veggie, élément percussifs de sa batterie, sampler, camionnette, chargeur de téléphone, rallonge.
Tous ces efforts furent pinard.

Quelques secondes après, contraignant notre émotion à la place qui lui est due dans un cadre professionnel où les faiblesses de l’être humain n’ont pas lieu d’être, nous avons repris notre mission première : essaimer la connaissance et l’auto-satisfaction crasse dans un périmètre toujours en expansion.

Hervé a optimisé cette péripétie en utilisant les accessoires à sa disposition pour créer un nouveau programme pédagogique révolutionnaire « Un Six Yves », qui enseigne les fondations de la mécanique bruyante aux masses avides de connaissances pragmatiques.

Il gravite ainsi tout autour d’un monde déclinant mais qui porte encore l’espoir d’un salut rayonnant que nous amènera la technologie qu’Hervé met parallèlement au point : l’aérodynamique flatulaire en réseau mondial avec distribution personnalisée.

Nous lui souhaitons bonne chance dans ses recherches et nous nous ferons ici même l’écho de ses avancées.
L’institut tient à saluer le courage et la détermination sans faille de notre collaborateur Hervé, et Georges tient à remercier son seul et fidèle ami, et se souviendra avec émotion d’une anecdote savoureuse *.

(* qu'il n'a pas pu nous relater car il ne savait plus de quoi il parlait.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 
 
previous next
X